L'Aérotrain : Bibliographie




L'Aérotrain ou les difficultés de l'innovation
Jean Bertin et Raymond Marchal

Bibliothèque Aviation Magazine
Société des Amis de Jean Bertin - Bertin & Cie
1976 - 217 pages

C'est bien sûr la référence.
Jean Bertin a commencé la rédaction de ce livre quelques mois avant sa mort. Il n'a malheureusement pas eu le temps de le terminer, et c'est Raymond Marchal, avec qui il avait travaillé à la SNECMA qui en a achevé la rédaction.
Le livre est donc séparé en deux parties.

Dans la première partie, Jean Bertin retrace ses débuts dans l'industrie. Il expose les idées qui lont amenées à fonder la société BERTIN & Cie en février 1956, et les recherches qui ont donné naissance à lAérotrain.
Sa rédaction s'arrête avec le premier essai de l'Aérotrain Expérimental 01, à Gometz-la-Ville le 29 décembre 1965.

C'est à la demande de la Société des Amis de Jean Bertin que Raymond Marchal a accepté de terminer le travail initié par Jean Bertin. N'ayant pas participé lui même au projet Aérotrain, Raymond Marchal s'est uniquement basé sur les documents que la Société des Amis de Jean Bertin a mis à sa disposition. Il nous livre donc une véritable enquête, très précise et très structurée.

Le livre est agrémenté de quelques photos en noir et blanc des appareils.

L'Aérotrain ou les difficultés de l'innovation




J'ai fait l'Aérotrain

J'ai fait l'Aérotrain
Jean-Bernard Pouy

Tourisme et Polar - Editions Baleine
Diffusion Harmonia Mundi
Août 1997 - 24 pages

Tout commence par un défi un peu absurde : parcourir à pied la voie d'Orléans, c'est à dire 18 km entre Saran et Ruan (petite note : je connais un architecte italien qui au printemps 1995 l'a fait à vélo !).
Le héros (parce que c'est bien d'un héros qu'il s'agit : une sorte de Nicolas Hulot perdu en Beauce - on craint le pire), marche contre les éléments déchaînés : la pluie, le vent, le froid... Mais son "exploit" est surtout un prétexte pour nous conter l'histoire de l'Aérotrain, au travers de souvenirs, de rencontres.
Finalement, le marcheur ne dépassera pas Chevilly. La découverte de l'Aérotrain calciné, à l'abandon dans son hangar stoppe son aventure. Tout s'écroule. Il ne lui reste que la nausée et le dégoût.

"Je suis stressé. Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il soit là. Je croyais que le mystérieux incendie de 1992 avait été comme un feu purificateur. [...]
On a pris quelques photos, mais le coeur n'y était plus. J'ai gardé un morceau de tôle en souvenir."


Jean-Bernard Pouy est un auteur de polars réputé. Il est entre autres le créateur de la série "Le Poulpe".


Comment ça marche ?   L'Aérotrain - Le Naviplane
Christian-Henry Tavard

Editions René Touret - 80 Conty
Imprimé en Italie
1969 - 16 pages

Bien qu'aucune date de publication ne soit précisée, ce petit livre de 16 pages date vraisemblablement de 1969.

Le livre est séparé en deux parties : la première est consacrée au Naviplane N300 (dont les deux exemplaires étaient à l'époque exploités sur la Côte d'Azur), et on y explique les principes du coussin d'air et ses applications dans le monde des transports (aéroglisseurs marins, mais aussi terrestres avec les Terraplanes).

La deuxième partie, un peu plus succinte, est consacrée à l'Aérotrain et on y voit des photos des Aérotrains 01, 02 ainsi que de la maquette en plexiglas du I-80 alors en cours de construction.

La couverture précise que les textes et croquis sont de Christian-Henry Tavard, célèbre journaliste et dessinateur des années 60, mais dans les faits, peu de dessins du livre sont effectivement de lui. La plupart sont extraits de documents Bertin et SEDAM de l'époque, et ont en fait été réalisés par Yvon Toudic et Ivan Labat. Les textes eux-mêmes sont très largement inspirés des mêmes brochures.

Comment ça marche ?  L'Aérotrain - Le Naviplane


Entrée du site / Home