Le Naviplane N300

3 - Les études sur maquettes





Comme on l'a vu dans le paragraphe consacré à l'évolution du système de jupes, le comportement d'un aéroglisseur sur l'eau est très différent de son comportement sur terre.

Pour définir complètement les caractéristiques techniques du futur Naviplane N300, la SEDAM procède à de nombreux essais sur des maquettes de tailles très différentes.

Il s'agit d'abord d'essais sur une simple jupe tractée, destinés à mesurer les efforts hydrodynamiques qu'elle subit et à choisir sa forme et les tissus susceptibles d'être employés en grandeur réelle.



Essai sur une jupe simple
Essai sur une jupe simple - Photo © SEDAM

Vue d'ensemble du dispositif d'essai
Vue d'ensemble du dispositif d'essai - Photo © SEDAM


Une fois ces premiers éléments déterminés, de petites plateformes multi-jupes sont construites. Elles servent à étudier la stabilité de l'ensemble et la meilleure disposition des jupes sous le véhicule, ainsi que l'influence de la jupe périphérique sur le comportement du système.

Ces essais sont menés au Bassin d'Essai des Carènes à Paris et également sur plan d'eau libre, sans doute aux Mureaux, près de Paris.
Les maquettes pèsent une quinzaine de kilos et l'air de leurs coussins est généré par de petits groupes moto-ventilateurs électriques.



Maquette avec huit ventilateurs de sustentation
Sur cette maquette, chaque jupe interne est alimentée
par son propre ventilateur - Photo © SEDAM


La maquette du futur N300 en cours d'essai
La maquette du futur N300 en cours d'essai. Quatre ventilateurs
seulement alimenteront les jupes - Photo © SEDAM




La maquette du futur N300 en cours d'essai
Le dispositif de traction permet d'évaluer l'influence de la hauteur des
pylônes porte-hélices sur l'assiette de l'appareil - Photo © SEDAM


La maquette du Naviplane N300 suspendue à son portique
La maquette du Naviplane N300 suspendue à son portique
Photo © SEDAM



Les résultats de ces essais, en particulier ceux concernant la jupe périphérique sont validés en grandeur réelle sur le Terraplane BC8 qui, de part sa taille et ses caractéristiques générales (propulsion, directionů), peut être considéré comme une maquette à l'échelle ½ du futur Naviplane N300.

Toutefois, les essais possibles sur le Terraplane BC8 sont quand même limités : il ne s'agit que de modifications sur un appareil existant et les limites de similitude avec le futur Naviplane sont vite atteintes.

Ainsi, la SEDAM entreprend fin 1965 la construction du Naviplane N101, maquette navigante au ¼ du Naviplane N300.


[retour]     [Suite : Le Naviplane N101]


Entrée du site / Home